Comment lever un 125 ?

Faire un Wheeling avec n’importe quelle moto a toujours été chose plaisante. Mieux, avec un 125, ça devient encore plus amusant. Avec un tel engin, pendant cet instant, la dose d’adrénaline est simplement plaisante. Néanmoins, avant de lever son 125, il s’avère nécessaire de comprendre les différentes étapes pour réussir un Wheeling. Découvrez dans cet article, quelques astuces pour bien lever un 125.

Prendre les précautions nécessaires pour lever un 125

Pour lever un 125, il faut d’abord bien s’équiper. Il est capital de porter les équipements nécessaires afin d’obtenir de plus de protection. Cela vous épargne des dommages corporels en cas d’accident. Secondo, chercher une roue ou encore un spot bien isolé afin de vous faire le plus de place possible. Un max de place disponible devant et autour de vous bien entendu.

A lire aussi : Où trouver des éthylotests gratuits ?

Il faut dire que lever un 125 est un jeu clairement stupide. Pire encore, si cela est fait sur une route bien fréquentée ou au cas où le conducteur n’a pas le talent. Ainsi, il faut d’abord s’entraîner abondamment avant de songer à effectuer un tel exercice. De plus, ne vous faites pas avoir puisque l’amende peut vous faire mal. Alors, il est bien possible de lever un 125 sans avoir à causer de dommages aux autres passagers. Il existe beaucoup de lieux faits pour un pareil exercice.

Maîtriser la position de base pour lever un 125

Après avoir trouvé un spot et que vous vous êtes bien équipé, vous pouvez essayer de lever votre 125. Ainsi, pour réussir ce Wheeling, il faut se positionner de façon naturelle sur son 125 en disposant 1 ou 2 doigts sur la poignée d’embrayage. Cela permet de bien tenir le guidon après que la bécane soit en l’air. Mais le pied est toujours à maintenir sur le frein arrière puisque c’est le seul moyen pour descendre votre 125 au cas où vous auriez passé le niveau d’équilibre.

A lire également : Où trouver pression pneu moto ?

Respecter la méthodologie pour arriver à lever un 125

Une fois que vous vous êtes mis en place pour lever votre 125, vous devez vous caler sur une vitesse courte. Vous pouvez attaquer avec la première vitesse et mettre la deuxième lorsque c’est maîtrisé. Le but est de maintenir l’accélération à mi-poignée pour avoir de la puissance. Mais pas que. Cela permet également de garder le régime moteur.

La seconde étape est de lâcher d’un coup sec l’embrayage tout en donnant une impulsion en tirant. Cependant, cela dépend de la puissance de votre 125. Ainsi, vous allez pouvoir lever la roue avant de la moto et donc lever votre 125. Il est conseillé de faire cela vers 10-15 Km/h pour démarrer.

Néanmoins, il est nécessaire de répéter plusieurs fois ces procédures afin d’avoir une bonne maîtrise. L’objectif est, en effet, de retrouver son point d’équilibre personnel. Cela permet de mettre fin à l’accélération afin de maintenir le Wheeling. Avec plusieurs répétitions, vous pouvez y arriver. Vous n’aurez qu’à vous tenir puis à obtenir au préalable une excellente gestion de l’embrayage et des freins.

De plus, vous pouvez vous exercer d’abord sur une bicyclette. Cela vous permettra de bien maîtriser votre niveau d’équilibre. Après avoir maîtrisé ce point, rassurez-vous, vous pouvez faire une multitude d’acrobaties. Surtout, prenez soin de vous une fois sur votre 125.

Voilà ! Vous savez désormais comment lever un 125. Comme pour tout exercice, réaliser un Wheeling sur un 125 requiert une bonne maîtrise, au préalable, de sa méthodologie.