Où trouver pression pneu moto ?

Bon nombre d’entre vous préfèrent rouler à moto plutôt qu’à voiture. Seul ou accompagné, vous avez toujours du plaisir à contourner les embouteillages que les voitures créent en circulation. Ainsi, pour éviter de subir la défaillance pneumatique de votre moto, pensez à contrôler la pression et l’état du pneu.

Qu’entend-on par pression du pneu d’une moto ?

Le pneu joue le rôle de trait d’union entre la moto et le sol. La pression du pneu peut se définir comme sa capacité à résister à un impact au sol.

Lire également : Comment lever un 125 ?

Où pouvez-vous trouver la pression pneumatique ?

Vous pouvez avoir la pression d’un pneu sur le site internet du constructeur. Aussi, la pression se trouve affichée sur le manomètre. Ce dernier désigne l’appareil servant à mesurer la pression.

Soulignons que la pression d’un pneu dépend d’un certains nombres de facteurs extérieurs. Il s’agit du kilométrage à parcourir, l’état de la route, la température et la charge à mettre sur la moto. Il est donc quasi impossible de trouver la pression idéale de vos pneus même si la cylindrée est connue d’avance. Les mesures ci-dessous peuvent être revues légèrement à la hausse suivant l’un ou l’autre de ces facteurs.

Lire également : Quelle assurance pour un scooter 50 cc ?

Si vous roulez sur une courte distance :

  • Pour une cylindrée de 125 m3, respectez les 2 bars (pneu avant) et 2,2 bars (pneu arrière).
  • Appliquez les 2,2 bars en moyenne (pneu avant) et 2,5 bars (pneu arrière), pour une cylindrée 500 et 600 cm3.

Enfin, pour les grosses cylindrées, utilisez les 2,5 bars (pneu avant) et 3 bars (pneu arrière).

Comment apprécier la pression pneu ?

Rouler à moto demande de prendre de grands risques en particulier lorsqu’il pleut. En effet, les voies deviennent glissantes et en cas de freinage subit, vous pouvez vous retrouver à terre. Apprenez donc à adapter votre conduite en fonction de la température. Un contrôle régulier de votre pneu vous permet d’anticiper sur d’éventuels risques lors de votre conduite. À travers ce contrôle, vous pourrez savoir s’il manque de pression, s’il a une bonne valve ou s’il est crevé.

Comment mesurer la pression ?

Pour le faire soi-même : vous devez dans un premier temps, enlever le bouchon de valve. Ensuite, placez l’embout du tuyau de gonflage sur la valve. Ajoutez successivement de l’air par vagues tout en prenant soin de surveiller la pression que le manomètre affiche. – Une bonne pression se situe habituellement entre 2 et 3 bars. Un bar est l’équivalent de 1 kg par cm3 -. À la bonne pression, retirez le tuyau et remettez le bouchon de valve.

Se faire assister par un professionnel : Dans ce cas, rendez-vous dans un garage spécialisé et faites-vous y aider.