Qu’est-ce qu’une pièce auto issue de l’économie circulaire ?

Le terme « économie circulaire » a été introduit dans le marché très récemment. Il a vocation de limiter la dépense excessive de matière première au profit de la création de nouvelles pièces alors que les anciennes peuvent être réutilisées.

Ainsi, depuis avril 2019, la loi oblige les garagistes à proposer à leur client le choix entre les pièces automobiles neuves et celles recyclées. Quelles sont ces pièces et quels avantages découlent de leur achat ?

A lire également : Quel est la voiture hybride la plus economique ?

Une pièce issue de l’économie circulaire : de quoi s’agit-il ?

Encore appelée une PIEC sous sa forme abrégée, une pièce issue de l’économie circulaire est une pièce auto de réemploi passé par un VHU qui en est d’ailleurs le fournisseur. Ce centre de véhicule hors d’usage doit disposer d’un agrément pour recycler les engins avant de proposer des PIEC sur le marché.

Les pièces d’occasion peuvent aussi être obtenues en échange standard auprès des équipementiers après un reconditionnement dû à un retour pour défaut. Le bien-fondé de la vente des pièces recyclées est de les réintroduire sur le marché afin de permettre non seulement aux consommateurs de faire des économies, mais également aux constructeurs d’éviter les dépenses excessives qui découlent de la destruction de ces pièces.

A découvrir également : Quel est le taux de remise sur le tarif de la Peugeot 2008 ?

Et qui plus est,  cela permet régularise la création d’éléments neufs, qui requiert beaucoup plus de matières.

De quelles pièces est-il question ?

Tout d’abord, il est important de spécifier que toutes les pièces ne sont pas concernées par la vente après recyclage. Seulement quelques pièces inscrites sur une liste bien définie peuvent être vendues et installées. Entre autres, il peut s’agir des :

  • Pièces de carrosserie amovibles (démontables) : Les portières, les pare-chocs, les ailes…
  • Pièces d’optiques et vitrage non collés: Les vitres de portières…
  • Pièces de sellerie et de garnissage intérieur: Sièges, planche de bord, garniture de porte…

Par ailleurs, toutes les pièces mécaniques à l’exception de celles qui sont incluses dans le système de freinage, du train roulant ou de direction, sont concernées.

qu’une pièce auto issue de l’économie circulaire

Quels sont les avantages de l’achat d’une pièce auto de réemploi ?

Opter pour des pièces auto de remploi dans le but de faire réparer son véhicule est non seulement l’alternative la plus économique, mais aussi celle qui est la plus respectueuse de la planète. Il s’agit en fait, d’une véritable démarche éco-citoyenne.

En effet, en choisissant une pièce détachée recyclée, vous :

  • Évitez l’accumulation de déchets toxiques et contribuez à ce qu’une pièce encore utile puisse être réutilisée en remplissant la même fonction pour laquelle elle a été conçue ;
  • Contribuez à la diminution de la consommation d’énergie et de matière première nécessaires à la fabrication de pièces automobiles neuves ;
  • Contribuez à la réduction de l’incidence écologique des accidents automobiles ;

Vu que les pièces issues de l’économie circulaire vous permettent de faire d’une pierre deux coups, notamment en protégeant vos finances et la planète par la même occasion, elles constituent de bonnes affaires, qu’il ne faut surtout pas laisser passer.

Conseils pour l’achat des pièces issues de l’économie circulaire

Avant de vous lancer sur le marché, prenez la peine d’identifier la pièce dont vous avez besoin. Si elles ne sont pas énumérées dans la liste ci-dessus, il est déconseillé de les acheter. Par exemple, l’achat des pièces telles que les plaquettes de frein, les bougies, les câbles, les filtres, en occasion n’est pas du recommandé même si le vendeur vous assure du bon état de la pièce.

Si vous avez des connaissances en mécanique, cela ne posera aucun problème, mais si ce n’est pas le cas, rendez-vous chez un mécanicien de confiance qui vous dira quelles pièces vous pouvez acheter et lesquelles vous ne pouvez pas.

D’autre part, les pièces qui subissent une usure générale, telle que les disques de frein, les démarreurs, les alternateurs, les moteurs et les transmissions, doivent être achetées neuves, mais il existe des exceptions à chaque règle. D’autant plus qu’il existe un marché pour les pièces reconditionnées qui offrent tous les avantages d’une pièce neuve.